Pour que votre travail porte des fruits.

L’initiative sur l’eau potable manque sa cible

Trinkwasser-Initiative verfehlt das Ziel

L’initiative populaire « Pour une eau potable propre et une alimentation saine - Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique » déposée ce jour passe clairement à côté du but. Les mesures exigées limiteraient fortement la production fruitière indigène et favoriseraient les importations.
La Fruit-Union Suisse rejette l’initiative.

Il est de l’intérêt de tous les agriculteurs de produire des aliments sains et sûrs et l'eau potable est en Suisse plus sûre que presque partout au monde. Il existe des mécanismes de surveillance et de contrôle pour garantir cela. La Fruit-Union Suisse s’en remet au Plan d'action Produits phytosanitaires au travers duquel la Confédération s’engage à prendre des mesures supplémentaires pour garantir des aliments sûrs et un environnement intact aussi dans le futur.

L’initiative rend impossible le succès en agriculture en Suisse. Cela entraînerait des importations et la délocalisation de la production à l’étranger où il ne serait guère possible d’influer sur la production. Une telle évolution serait de plus incompatible avec la sécurité alimentaire exigée par la Constitution fédérale.

Le secteur fruitier suisse s’engage de toutes ses forces pour qu’il reste possible aujourd’hui et demain de produire des fruits sains en Suisse. La première priorité revient dans ce contexte à l’environnement, à la haute qualité des produits et aux besoins des consommateurs.