Pour que votre travail porte des fruits.

Fruchtwelt Bodensee 2018

Voen antifrost

Du 23.02.2018 au 25.02.2018 a eu lieu à Friedrichshafen (DE) la Fruchtwelt Bodensee. 381 exposants venus de treize pays présentaient leurs produits et prestations tout autour des fruits. Peter Hauk, ministre de l’espace rural et de la protection des consommateurs du Bade et Wurttemberg réclama dans son allocution le soutien de l’État dans les stratégies contre les risques.

 

 

Dérèglement climatique et arboriculture

Matthias Görgens, Esteburg, du centre arboricole de Jork, avait consacré sa conférence d’ouverture au dérèglement climatique et à l'arboriculture. Il expliqua les conséquences du dérèglement et les illustra par des faits. Tous les dix ans, la floraison des arbres et la récolte s’avancent respectivement de six et de quatre jours et demi. Les producteurs du nord de l’Allemagne subissent eux aussi de plus en plus souvent les méfaits de la drosophile du cerisier et du carpocapse des pommes. Les événements météorologiques extrêmes, les dégâts dus à la grêle et les fruits brûlés par le soleil deviennent plus fréquents. La question se pose de savoir qui supportera les coûts supplémentaires d’environ 0.20 €/kg.

Des alternatives à l’application d’herbicide

Divers offreurs présentaient leurs produits pour travailler la bande d’arbres à l'aide de diverses techniques. Grasskiller, par exemple, combat la flore adventice avec de l’eau sous haute pression. D’autres fabricants présentaient des broyeurs à fils, des houes rotatives, des bineuses ou encore des herses à disques. Reste à voir quelles techniques s’imposeront.

Chaufferettes, Frostbuster et bien davantage

Les exposants avaient par ailleurs mis l’accent sur la lutte contre le gel. La société Voen présentait une chaufferette antigel. Chauffée avec des granulés, elle produit de la chaleur pendant les nuits de gel. Selon Voen, la chaufferette coûte environ CHF 200 et il en faut quarante à cinquante par hectare pour prévenir les dégâts du gel. D’autres produits comme Frostbuster, des brasseurs d’air et des bougies de paraffine promettent eux aussi la protection pendant les nuits de gel.