Pour que votre travail porte des fruits.

Producteurs en vente directe, lien du producteur au consommateur

Direktvermarktungsseminar

Ernst Lüthi, président du nouveau centre spécial vente directe de la Fruit-Union Suisse, a accueilli plus de 70 personnes lors de ce premier séminaire de Liebegg. La commercialisation directe a acquis un statut différent dans l'agriculture et l'arboriculture qu'il y a dix ans. «La vente directe porte une grande responsabilité et est la marque de fabrique de l'agriculture», explique Lüthi. Il est donc important de professionnaliser ce domaine. Cela comprend les bulletins de prix indicatifs, l'information et la communication et la promotion de la qualité.
Le nouveau comité du centre spécial est motivé et orienté vers l'avenir. Les prochains projets sont les bulletins de prix indicatifs pour 2018 et le calcul des coûts.

Georg Bregy, directeur de la Fruit-Union Suisse, considère le producteur de vente directe comme un lien important entre les producteurs et les consommateurs. Grâce à leur proximité avec les clients, les producteurs de vente directe peuvent apporter des explications importantes sur des thèmes difficiles comme la protection des cultures. «Les producteurs de vente directe contribuent à améliorer l'image des producteurs de fruits.» Il espère que le plus grand nombre possible de producteurs de vente directe rejoindra la Fruit-Union Suisse et représentera ainsi une partie de la branche fruitière.

L'inspecteur des denrées alimentaires, Albert Lang a expliqué aux participants les principes de base de la déclaration des aliments et leur a donné des conseils sur la façon de se conformer à la réglementation en matière d'hygiène. François Miéville, d'Agro-Marketing Suisse (AMS), a souligné les avantages du label Suisse Garantie pour les producteurs de vente directe et les a encouragés à utiliser le label Suisse Garantie comme outil marketing. Marc Küffer de l'organisme de certification intercantonal OIC GmbH a expliqué les détails de la certification.