Pour que votre travail porte des fruits.

CM Les pruneaux suisses sont mûres

Zwetschgen Tegera

La récolte des pruneaux suisses débutera cette semaine avec les variétés principales précoces « Tegera » et « Belle de Čačak ». On compte avec quelque 1432 tonnes pour la première moitié de campagne, ce qui est très bon. Selon les pronostics les plus récents de la Fruit-Union Suisse, la quantité dépassera de presque 40 % la moyenne sur les cinq années écoulées. Pour les pruneaux à distiller, la quantité totale est estimée à quelque 4000 tonnes cette année.

Ça y est, c’est parti : Les producteurs de fruits cueilleront des pruneaux suisses dès cette semaine. Le moment est donc venu de donc profiter de l’offre indigène de pruneaux jusqu’au début d'octobre. C’est évidemment fraîchement cueillis que les pruneaux si parfumés sont les meilleurs, mais ce n'est de loin pas la seule manière d’apprêter ce magnifique fruit bleu. Il se prête aussi à la confection de confitures délicieuses, tartes excellentes ou compotes exquises et on l’apprécie tout autant séché, en accompagnement d'un plat de viande ou une fois distillé.

Chaque habitant de la Suisse consomme environ 1.5 kg de pruneaux par année. Ils constituent un véritable délice de santé, car grâce au plein de vitamines ils renforcent les systèmes nerveux et immunitaire et aident du coup à résister au stress et à prévenir la mauvaise humeur. Leurs sucres naturels sont une source d’énergie naturelle et roborative et un des éléments clés de l’aptitude au séchage forcé ou naturel des pruneaux. Les pruneaux séchés aident d’ailleurs à la digestion.

Le pruneau est une sous-espèce de prune pas clairement délimitée. En Suisse romande et en Franche-Comté « pruneau » est synonyme de quetsche et désigne un fruit de forme allongée au contraire des prunes de forme ronde. Les pruneaux ont aussi une chair plus croquante que les prunes et un noyau allongé. La plupart des prunes et pruneaux sont recouverts d’une pellicule protectrice blanchâtre de cire sécrétée par le fruit, la pruine. Le goût est également un critère distinctif entre les prunes et les pruneaux : Les pruneaux ont un goût sucré-acidulé ; la chair des prunes est plus sucrée.


www.swissfruit.ch/fr/pruneaux
www.swissfruit.ch/fr/recettes