Pour que votre travail porte des fruits.

Récolte et situation du marché des baies s31

Beeren

Baies d'arbustes
Framboises :
en semaine 30, le volume de 158.5 t a été supérieur par rapport aux prévisions de 145 t. L'estimation de 152 t pour la semaine 31 est légèrement inférieure à la semaine précédente.

La production de framboises se poursuit avec les cultures à terme et les framboises d'automne. Le rafraîchissement ponctuel et les précipitations, dans certaines régions de ce mercredi vont favoriser la production dont les volumes pourraient légèrement augmenter.

Mûres : la récolte de 70.8 t de la semaine correspond aux prévisions hebdomadaires. La production de mûres est favorisée par les actuelles conditions météorologiques. La pleine récolte est phase d'être passée, mais les volumes restent encore importants. Pour la semaine 31, 64.4 t sont attendues pour l'ensemble de la Suisse.

Myrtilles : les quantités de myrtilles sont en légère diminution, la pleine récolte est passée. La récolte de la semaine dernière (30) se chiffre à 57.3 t. En semaine 31, les quantités récoltées seront d'environ 56.4 t.

Groseilles : la récolte de la semaine 30 se chiffre à 43.7 t. Pour cette semaine 31, 32.1 t sont attendues, les volumes sont en diminution. La qualité des groseilles est excellente.

Fraises : La récolte de 124.3 t de la semaine dernière correspond aux prévisions hebdomadaires. La situation dans les cultures de fraises est stable, les cultures à terme arrivent en fin de production et les volumes des variétés remontantes progressent. La prévision pour la semaine 31 pour l'ensemble de la Suisse est de 120.8 t. Le volume produit en date du 30.07.2018 de 5927 tonnes, représente le 81.7 % de la moyenne 2013–2017.

Situation du marché

Pour les framboises et les mûres, le marché est qualifié d'acceptable. La production espère que les ventes vont progresser pour cette fin de semaine et pour la semaine prochaine avec, le retour des vacances d'une partie des consommateurs suisses.

Pour les autres baies d'arbustes, myrtilles et groseilles, le marché est relativement bon.

Le marché de la fraise est bon, les fraises suisses sont recherchées. Compte tenu des volumes disponibles, il a été nécessaire d'octroyer un contingent d'importation qui ne pénalise pas la prise en charge des fraises indigènes.

KW31 Ernteverlauf-f