Pour que votre travail porte des fruits.

Prévisions de récolte en Europe – Prognosfruit 2018

Apfelernte

Récolte hausse de 13 % par rapport à la moyenne des trois dernières années

Du 8 au 10 août, réunissant 24 pays et 300 participants, a eu lieu à Varsovie (Pologne) le Congrès Prognosfruit 2018. En Europe, on estime la nouvelle récolte à environ 12.6 Mio de tonnes de pommes. C’est 36 % de plus que l’année passée qui a été une très faible récolte compte tenu des dégâts du gel. La récolte de 2018 est
13 % supérieure que la moyenne des trois dernières années.

Pommes : en 2018, la production de pommes dans l'UE pour les 21 principaux pays producteurs contribuant à ce rapport sera la plus élevée de la dernière décennie. Avec une augmentation de 36 % par rapport au plus bas niveau record de l'année précédente, la récolte de 2018 est estimée à
12 611 000 t. La récolte de cette année est également estimée à 13 % supérieure à la moyenne triennale. En ce qui concerne les principales variétés, Golden Delicious a augmenté de 23 % à
2 347 000 t, ce qui représente une croissance de 3 % par rapport à la moyenne triennale. Gala a augmenté de 15 % à 1 457 000 t. Idared a connu une augmentation spectaculaire de 83 %, après les deux années précédentes faibles, à 1 148 000 t. Red Delicious a connu une croissance de 24 % pour atteindre 692 000 t.

Avec 4.48 Mio de tonnes, la Pologne est le plus grand pays producteur de pommes en Europe dont environ le 55 % servent à la transformation (2.64 Mio de t.). L'Italie suit avec (2.2 Mio), la France.
(1.5 Mio) et l'Allemagne (1.0 Mio). La production de l'Italie est supérieure de 29 % par rapport à celle de 2017, la production française de plus 5 % et l’Allemagne voit sa production globale augmenter de 66 % en regard de 2017. L'écart entre l'estimation de 2017 et la récolte effective se chiffre à -1.1 % pour atteindre 92 000 tonnes.

Poires : la récolte de poires est estimée à 6 % par rapport à l'année dernière, passant de 2 239 000 t à 2 372 000 t. Ce chiffre concerne la production des 19 premiers Etats membres de l'UE-28 cultivant des poires et contribuant avec leurs données à ce rapport. En 2018, la variété Conférence verra sa production augmenter de 14% à 994 000 t, Abate Fetel augmentera légèrement de 2 % à 333 000 t. William BC restera stable à 267 000 t.

Dans son ensemble, la production de poire se maintient au sein de l'Europe dont l'Italie avec 32 % est le pays leader. Conférence se renforce au détriment d'Abbate Fetel et de Williams qui affichent une tendance stable. Sur le plan Européen, la production 2018 de la variété Rochat est inférieure de 15 % par rapport à 2017, Abbate Fetel progresse de 2 % et Conférence de 9 %.

Cidre: La récolte des fruits à cidre s'annonce supérieure de près de 52 % par rapport à celle de 2017 et l'on peut craindre une forte pression sur les prix dont les niveaux qui pourraient si situer à nouveau vers celui de 2016 avec un prix en automne en moyenne de 5 €/100 kg.

Avec cette importante récolte, il faut encore prendre en compte la situation complexe d'accès au marché, étant donné les conséquences toujours présentes de l'embargo russe ainsi que d'autres fermetures ou restrictions de marché dans le bassin méditerranéen. Les efforts visant à diversifier le marché et à stimuler la consommation doivent se poursuivre. Jusqu'à présent, la sécheresse et la canicule dans plusieurs régions d'Europe ont eu un impact limité sur la récolte, la taille et la qualité générale. Toutefois, une révision à la baisse de certains des chiffres présentés à Prognosfruit est à prévoir dans les semaines à venir. L'AMPA continuera de surveiller l'évolution de la récolte de l'hémisphère Nord et publiera des mises à jour chaque fois que cela sera approprié.

Si on prend en compte que la Chine aurait une production supérieure de 3 %, qu'il s'agit d'un pays exportateur avec d'autres hors EU pour le concentré, il serait dangereux d'envisager de spéculer sur des achats importants car, la situation pourrait être totalement différente en 2018 et engendrer alors une forte pression sur le prix de 2018.