Pour que votre travail porte des fruits.

Agroscope renforce l’échange de connaissances avec la pratique

Simone Meyer

Simplifier la prise de contact et intensifier la collaboration: Agroscope lance de nouveaux postes de coordination pour l'échange de connaissances entre la pratique et les domaines de compétence «Plantes et produits d’origine végétale» et «Animaux et produits d’origine animale». Les coordinatrices Simone Meyer et Johanna Besier ont commencé leur travail.

L'échange de connaissances entre Agroscope et les acteurs et partenaires intéressés va devenir plus direct. Les chercheurs-euses, agriculteurs-trices, enseignant-e-s, représentant-e-s du conseil et des organisations interprofessionnelles, ainsi que les institutions ou organisations privées ou publiques, les cantons et communes peuvent désormais compter sur les coordinatrices Simone Meyer et Johanna Besier - les deux expertes coordonnent le dialogue entre la pratique et les spécialistes d’Agroscope.

Concrètement, cela signifie que les postes de coordination assurent une communication active et centralisée sur tous les sujets pratiques. Autre nouveauté: les retours de la pratique peuvent être transmis à la recherche par l'intermédiaire des coordinatrices - l'information est ainsi regroupée et circule dans les deux sens.

Quels sont les thèmes prioritaires?

Les deux coordinatrices de l'échange de connaissances couvrent principalement des champs thématiques qui sont traités dans les deux domaines de compétence Plantes et produits d’origine végétale ainsi qu’Animaux et produits d’origine animale.

Elles transmettent également des connaissances sur des questions relatives aux aspects économiques et environnementaux. Afin d'assurer l'échange de connaissances, les coordinatrices sont en contact étroit avec les chercheurs-euses des sept domaines de recherche d'Agroscope.

Simone Meyer est la coordinatrice de l'échange de connaissances dans le domaine de compétences Plantes et produits d’origine végétale

Simone Meyer a débuté chez Agroscope en août. Elle a déjà fait la connaissance d’Agroscope lors de ses études d'agronomie en tant que stagiaire à l'Extension Arboriculture. Au cours des sept années qu’elle a passées à la tête de la Commission «Techniques culturales et labels» de l’Union maraîchère suisse, elle a notamment supervisé le dossier de recherche et entretenu des contacts étroits avec Agroscope. Elle dispose d’un large réseau dans les différentes branches de la production végétale. Ce sont d’excellentes conditions pour rapprocher la recherche et la pratique en qualité de coordinatrice de l'échange de connaissances.

Johanna Besier est la coordinatrice de l'échange de connaissances dans le domaine de compétences Animaux et produits d’origine animale

Johanna Besier a grandi dans une exploitation agricole bio avec des vaches laitières, des grandes cultures et des poules pondeuses. L'agricultrice et scientifique a toujours attaché une grande importance au lien étroit entre la pratique agricole et la recherche. Après des études d'agronomie et de sciences équines, elle a obtenu son doctorat à l'Institut de physiologie vétérinaire de Vetsuisse Berne et à l'Université de Bonn (D). Elle a ensuite repris la responsabilité des 80 vaches laitières de l’exploitation familiale avant de devenir coordinatrice de l'échange des connaissances chez Agroscope en mai 2018.

Source: Agroscope