Pour que votre travail porte des fruits.

Revue de Saison pour les fruits d'été 2018

Sommerfrüchte

Hubert Zufferey

Les conditions météorologiques impactent les récoltes 2018


L’hiver 2017/18 en Suisse a connu des températures conformes à la normale. En montagne, il a abondamment neigé au cours de cet hiver. L’ensoleillement hivernal a été déficitaire dans toute la Suisse avec un mois de février particulièrement sombre. Les conditions météorologiques en mars ont globalement été dépressionnaires. Au Nord des Alpes, il a neigé jusqu’en plaine à plusieurs reprises. En raison d’un ciel souvent nuageux, le chaud soleil de mars n’a pas eu beaucoup d’effet. Avril 2018 a été très ensoleillé en Suisse accompagné d’une chaleur pré estivale.
En raison des températures élevées en avril et des faibles précipitations, les arbres ont complètement fleuri. Les cerises ont fleuri dans des conditions climatiques pas très favorables.
Le temps était trop chaud et sec, de sorte que la floraison était rapide. L'abondance de fleurs était significative, mais de nombreuses espèces fruitières ont fleuri en même temps. La chute des fruits dépend de la variété et peut être légèrement plus ou moins forte selon les variétés.
Le gel printanier n'a pratiquement pas endommagé les cultures fruitières. La grêle s'est limitée à des événements individuels et locaux dont les effets sur les cultures sont pour la plupart insignifiants.
Après le quatrième printemps le plus chaud, la Suisse a connu son troisième été le plus chaud depuis le début des mesures en 1864.
L'été 2018 s’est montré extrêmement peu pluvieux. En moyenne nationale, il n’est tombé que 71 % de la norme 1981-2010. Le mois de juin n’a fourni que l’équivalent de 20 à 40 % des précipitations normales dans certaines régions. Dans les Alpes centrales et orientales, il s’agit régionalement du deuxième au cinquième mois de juin le moins pluvieux depuis le début des mesures en 1864. En juillet, les précipitations ont été très faibles dans de nombreuses régions de Suisse. Le déficit pluviométrique a été localement important sur le Plateau oriental et le long de la partie orientale des versants nord des Alpes avec des précipitations n’atteignant seulement pas l’équivalent de 20 à 30 % de la norme, voire moins. La pluviométrie du mois d’août a atteint 30 à 80 % de la norme 1981-2010 sur l’ouest et le nord-ouest de la Suisse, localement également entre 90 et 100 %. Dans les autres régions de Suisse il est tombé entre 70 et 100 % de la norme.