Pour que votre travail porte des fruits.

Récolte et situation du marché des baies – début de saison

Fraises

Cultures de baies - État des lieux en Suisse
Jeudi 9 mai dernier, s'est tenu à Muttenz la première séance du Centre de produits Baies. Les participants ont fait part de l'état des cultures dans les différentes régions de Suisse et ont pu analyser la situation.

La semaine dernière (KW 19), la quantité récoltée a été de 75 tonnes. La prévision pour la semaine 20 est de 147 tonnes pour l'ensemble de la Suisse. Les prévisions pour les semaines à venir seront en nette augmentation, mais toujours sous influence des conditions climatiques fraîches. Pour la semaine 21, les volumes devraient atteindre 350 et 450 tonnes.

Fraises - Prévisions de la récolte suisse
En l'état des observations conduites dans toute la Suisse, la récolte 2019 se présente bien. Certes, nous devons déplorer des dégâts dus aux gels, mais ceux-ci varient très fortement selon les régions. La perte chiffrée est d'environ 10 %, mais par rapport au potentiel de récolte plus important pour 2019. Les spécialistes sont d'avis que nous atteindrons les quantités de 2018, voir qu'elles seront dépassées, si les conditions météorologiques sont favorables. Au cours des semaines 20, 21 et certainement 22, il va manquer un peu de marchandise. La pleine récolte est attendue pour les semaines 23 à 24 et permettra de couvrir les besoins en fraises du pays.

Dégâts dus au froid et différences régionales
En Thurgovie, il n'y a pratiquement pas eu de dégât dû aux gels. Le potentiel de production est supérieur à la moyenne. Les cultures non forcées présentent certains dégâts que les plantes compenseront. L'ensemble des cultures présent bien et le bon échelonnement des productions fait que la récolte principale s'échelonnera sur les semaines 22 à 24.
En Valais, les dégâts dus aux gels sont très ponctuels, les cultures sont belles et saines. La récolte a débuté en semaine 19 et à partir de la semaine 21, ce sera la pleine récolte pour cette région.
Bassin lémanique, les cultures présentaient bien dans l'ensemble. Avec le gel et la bise, on estime la diminution de récolte entre 20 à 25 %. Les cultures forcées sont moins touchées.
Dans la région de Berne, tous les voyants étaient au vert avant les fortes gelées avec des températures allant de -3 à -7 degrés. La mise en place d'une double couverture d'agril n'aura pas non plus suffit à protéger les cultures. On estime l'impact des dégâts de gel entre 10 à 20 % avec une répartition très irrégulière. L'arrivée en production est en retard d'environ 10 jours. La récolte principale est par conséquent attendue pour les semaines 23 et 24.
Dans la région de Bâle, les préjudices sont variables selon les exploitations. Dans cette région, il y a beaucoup de cultures en plein champ et les dégâts varient entre 15 à 20 %.
Dans les régions d’Argovie et de Lucerne, les dégâts sont d'environ 10 à 20 %, mais sur une récolte à fort potentiel. De fait, la récolte de 2019 devrait être similaire en quantités à celle de 2018.
Aux Grisons, les dommages sont relativement faibles. La pleine récolte est attendue, avec un retard de quelques jours, pour les semaines 22 à 24.

Fraises – Réglementation de l'importation
Le Centre de produits Baies a décidé d'une part de prolonger la phase illimitée jusqu’au 17 mai et d'autre part d'octroyer un contingent de 300 tonnes avec validité du 18 au 21 mai 2019. La suite de la réglementation des importations sera définie le 16 mai. La présente requête pour la réglementation de l'importation sera déposée le 14 mai auprès de l'OFAG pour approbation et publication. 

Baies d‘arbuste – Bonnes perspectives de récolte
Les cultures ont bien passé la période hivernale. Le gel de ces jours passés n'a que peu impacté les baies d'arbuste si ce n'est qu'elles sont retardées. Les cultures sont belles, saines avec un bon à très bon potentiel de production. Les pointes de récolte ne peuvent pas encore être définies, les estimations de rendements sont en cours et seront disponibles à partir de début juin.

Prix indicatifs
Les prix indicatifs pour la nouvelle saison ont été définis et ont été communiqués via le bulletin des prix baies No 01/2019 le vendredi 10 mai. Les prix indicatifs pour les petits fruits destinés à l'industrie ont également été définis et communiqués via le bulletin spécifique des prix indicatifs pour les petits fruits d'industrie No 01/2019.

Situation du marché
La demande est soutenue et la situation du marché est bonne. On ressent que les consommateurs suisses attendent avec impatience de consommer des fraises suisses. Actuellement, les fraises suisses se trouvent en barquette de 250 g, mais avec l'augmentation du volume de production, le marché devrait ensuite être approvisionné en barquettes de 500 g.

Fraises photo