Pour que votre travail porte des fruits.

CM: Des fraises suisses irréprochables

Erdbeeren

Le magazine des consommateurs Saldo a analysé des fraises suisses quant aux résidus de produits phytosanitaires. L’étude a révélé que les producteurs suisses respectent les dispositions légales. Les seuils de concentration des matière active sont tenus dans tous les échantillons.
Dans l’étude de Saldo dont il est question, les résultats d’analyse ont fait l’objet d’interprétations fausses techniquement. Ils ont aussi été présentés de façon à créer la confusion, mais ne permet-tent aucune conclusion nouvelle. L’article confirme néanmoins une nouvelle fois aux rédacteurs critiques que les fraises suisses peuvent se déguster sans aucune crainte.
Pour les plantes cultivées il en est de même que pour nous, les humains : Quand elles tombent malades, elles peuvent avoir besoin d’une médication. C’est pourquoi la production de fraises doit elle aussi recourir aux produits phytosanitaires pour contenir la prolifération des champignons et des ravageurs animaux. Ceci s’applique à toutes les méthodes de production et ne dépend pas de l’origine des fruits. L’utilisation des produits phytosanitaires est sévèrement réglementée par l’État qui en contrôle la mise en circulation, l’application, les seuils de tolérance et les résidus. Les fi-lières elles-mêmes et les chimistes cantonaux utilisent les techniques de laboratoire les plus mo-dernes pour mettre en évidence jusqu’aux traces les plus infimes. On fait en sorte avec une très grande certitude que tous les produits sur le marché ne posent aucun problème sanitaire.