Pour que votre travail porte des fruits.

Fruits à cidre : On attend une récolte moyenne

Récolte des fruits à cidre

La Fruit-Union Suisse (FUS) estime la récolte de fruits à cidre à pas tout à fait 80 000 tonnes, c’est-à-dire une quantité moyenne. Les prix indicatifs restent inchangés pour la campagne de fruits à cidre 2020 tandis que la retenue démarre à un niveau élevé à cause des stocks importants de concentrés de jus de pomme et de jus de poire.

La FUS a fait recenser la récolte de fruits à cidre 2020 par les stations d’annonce cantonales. L’industrie cidricole attend cette année 71 493 tonnes de pommes à cidre dont 3095 tonnes de bio et 68 398 tonnes de Suisse Garantie, soit une récolte inférieure de deux pour cent à la moyenne des quatre dernières années. La récolte de poires attendue est de 7683 tonnes. Les excédents du marché des fruits de table sont estimés à 16 153 tonnes. Le 18 août, le centre de produits (CP) Fruits à cidre de la Fruit-Union Suisse (FUS) - une commission paritaire composée de producteurs et d'établissements cidricoles - a défini la marche à suivre et fixé les valeurs indicatives pour la campagne à venir.
 
Le système de retenues souple désengorge le marché
Afin de continuer à désengorger le marché et à diminuer les stocks de concentré, le CP a décidé de percevoir une retenue en fonction de la quantité. La filière conserve donc le système appliqué en 2019. Pour les pommes à cidre, la retenue démarre à CHF 5/100 kg et augmente par paliers de 5000 tonnes. Pour les poires à cidre, la retenue démarre à CHF 4/100 kg et augmente par paliers de 500 tonnes.
Le système des retenues autorise l’exportation sous forme de fruits frais, de concentré ou de produits finis des quantités en dépassement des besoins annuels et des réserves de marché. Le soutien des prix est financé par le Fonds pour les fruits à cidre. Cette mesure prise par la filière est censée garantir la prise en charge de la totalité de la récolte. La retenue s’applique aux pommes et poires à cidre Suisse Garantie. Les fruits à cidre bio restent exemptés de retenue, car les quantités récoltées ne couvrent pas les besoins.
 
La commercialisation du jus de pomme et du jus de poire

Les stocks de concentrés étaient déjà importants au début de l’année. À cause de la fermeture des lieux de restauration, la vente des produits de jus de pomme et de jus de poire s’est déplacée, mais seulement en partie, dans le commerce de détail. Les établissements cidricoles constatent toutefois une normalisation des ventes depuis la réouverture des offres d’excursion et de loisirs. Il n'est pas encore possible d'estimer les pertes de covidés avant la fin de l'année. La FUS a engagé de nombreuses mesures visant à promouvoir davantage encore les ventes. Elle a ainsi participé par exemple à la campagne « Restart Switzerland » et lancera à l’automne 2020 une nouvelle vague de publicité télévisée.