Pour que votre travail porte des fruits.

Programme de durabilité de Migros

Nachhaltigkeitsprogramm Migros

La Fruit-Union Suisse (FUS) soutient les efforts pour rendre la culture suisse de fruits et de baies encore plus durable à l’avenir. En février dernier, elle a ainsi organisé une table ronde avec des représentants du commerce et de la production dans le but d’élaborer une solution sectorielle. Cette dernière doit valoir pour tous les légumes et tous les acteurs du marché et éviter que les acheteurs posent des exigences différentes envers la production. Un « groupe de travail Durabilité fruits » constitué de manière paritaire a été mis sur pied pour ce faire.

Ce groupe de travail examine les exigences des principaux acheteurs suisses de fruits afin de créer un standard sectoriel basé sur des mesures adaptées et applicables. Il tient aussi compte des exigences légales à venir, notamment de l’initiative parlementaire 19.475. Notons que le groupe de travail a déjà débuté ses activités et que la mise en œuvre a lieu par étapes.

La FUS est irritée par la communication de la FCM concernant son programme de durabilité. En effet, la FCM est représentée dans le groupe de travail précité et a la possibilité d’y présenter ses revendications. La FUS rejette des solutions individuelles avec des acheteurs. Les exigences différentes de certains distributeurs provoquent une importante charge de travail ainsi que des coûts supplémentaires élevés pour la production. La focalisation de la FCM sur les seuls fruits à noyau ne permettra, de plus, pas d’atteindre l’objectif visé.

La FUS réitère sa demande que la production soit indemnisée correctement pour les charges supplémentaires engendrées par une culture encore plus durable. Rien que la renonciation aux herbicides en culture de fruits à pépins provoque une augmentation des coûts de 7 millions par année. La stratégie à faibles intrants fait augmenter les coûts de 11 millions par année. Dans ce contexte, les 3 centimes annoncés par la FCM ne sont pas acceptables pour la production.