Pour que votre travail porte des fruits.

Prise de position sur la directive de Denner

stellungnahme_denner

Directive de Denner : état d’avancement des discussions

La nouvelle directive relative aux pesticides de Denner a suscité des inquiétudes au sein de la production. Si tous les fournisseurs de produits importés l’ont déjà adoptée, elle a en revanche été rejetée jusqu’à présent par les producteurs. Les fédérations ont pris note des inquiétudes et ont discuté avec Denner peu avant les votations du 13 juin. Tout le monde s’accorde pour dire qu’il faut tenir compte des attentes des consommatrices et consommateurs. En même temps, les fédérations ont pu expliquer le fonctionnement de SwissGAP et montrer que les fruits, les légumes et les pommes de terre suisses sont de haute qualité et remplissent déjà des exigences très élevées. De plus, elles ont rappelé les discussions politiques en cours.

Denner et la branche sont disposés à trouver des solutions communes pour réduire les risques des pesticides d’ici 2022. Le but est d’élaborer des solutions répondant aux attentes de toutes les parties impliquées (producteurs, acheteurs, société et consommatrices et consommateurs) et étant compatibles avec les derniers développements juridiques et économiques. Denner maintient les exigences figurant dans la directive, mais ne les applique pas pendant la durée des discussions. Les fédérations vous informeront de l’évolution de la situation.